SPORT
C’est aux environs de 21 heures que le joueur de premier league a rejoint ses partenaires au Park Hyatt Hotel, base des Éléphants. Son arrivée avait été retardée par une visite médicale effectuée le mercredi 5 janvier 2017.
Face aux militaires de la Soa, les Yéyés du Stade d’Abidjan, amorphes depuis le début de la Ligue 1, ont sorti le grand jeu en prenant le dessus sur les ‘’Sondjas’’ (2-1).
Dans le ‘’Gbêkê’’, les Odiennekas du Denguelé sont venus à bout des écoliers du Wac sur la petite mais précieuse marque de 1-0 tandis qu’à Abengourou, les princes de l’Indénié et le Fc San Pedro ont partagé la poire en deux (0-0).
Appelé sur une pré-liste de 24 joueurs, le défenseur ivoirien du club turc d’Adanaspor qui espérait prendre part à cette autre aventure avec la sélection nationale ivoirienne, paie le lourd tribut de la politique de rajeunissement prônée par le sélectionneur.
Désormais sous la houlette du coach Naliali Gli, l’Afad qui reste sur un nul lors de sa dernière sortie face l’As Tanda (0-0), ne viendra pas en victime résignée. Les académiciens de Djékanou qui n’ont plus gagné depuis la troisième journée auront à cœur de renouer avec la victoire.
A cette rencontre, les Abidjanais de la Jcat ont défait les hommes de Moossou Fc grâce aux réalisations de Seydou Cissé (60e minute) et Abribogoua Louis à la 82e minute pour le compte de la Jcat.
Loin d’être une rencontre de prestige, ce match est capital a juste titre pour les deux clubs de l’élite. Avec, une seule victoire et un nul les hommes de Me Adou de la JCAT, les Treichvillois, sont en difficultés.
L’ex-international guinéen, récemment à Abidjan où il a pris part au tournoi hommage à Laurent Pokou, en a profité pour pronostiquer sur la compétition.
Il s’agit de Dao Lacina, Komara Yacouba, Koffi Koffi, Guehi Kassio, N’Da Kouadio, Adama Clofié, Zadi Niomagnon, Haïdara Soualio, Oscar Palacios et autres.
A Libreville, au Gabon, c’est une « génération biberon » qui doit porter haut les couleurs nationales. Les grands clubs européens se les arrachent comme de petits pains. Dussuyer, leur a fait confiance. A eux de nous montrer qu’ils méritent la confiance du technicien français.
Page 4 sur 7