Législatives 2016/Kra Kouamé: “Je n’ai jamais quitté le Rdr’’

Législatives 2016/Kra Kouamé: “Je n’ai jamais quitté le Rdr’’

jeudi, 05 janvier 2017 15:45
Le nouveau député de la circonscription 74 (Bondo, Laoudi-ba, Sapli-Sepingo, Yézimala et Taoudi), Kra Kouamé Kouman. Le nouveau député de la circonscription 74 (Bondo, Laoudi-ba, Sapli-Sepingo, Yézimala et Taoudi), Kra Kouamé Kouman. Crédits: DR

Kra Kouamé Kouman soutient avoir reçu, courant février, la caution de 24 villages représentés par leurs chefs. De plus, sur le terrain, il a travaillé au renforcement de ses relations avec la base pour être certain d’être leur choix.

Législatives 2016/Kra Kouamé: “ je n’ai jamais quitté le Rdr ’’

Le nouveau député de la circonscription 74 (Bondo, Laoudi-ba, Sapli-Sepingo, Yézimala et Taoudi), dans le département de Bondoukou, Kra Kouamé Kouman vient de dédier son siège au Rassemblement des républicains. Au cours d’un entretien qu’il nous a accordé hier, il est revenu sur les motivations de sa candidature.

Pour lui, le fait de se présenter en indépendant, bien qu’étant du Rdr, n’influe pas sur son appartenance au parti de la case. Pareil pour son colistier du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). « Je ne suis pas parti de la maison », précise-t-il.

Selon lui, il y avait des sièges à prendre à l’Assemblée nationale pour le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) et, à la demande de la population, ils ont essayé d’en sauver deux « qui étaient en train de nous échapper ».

Kra Kouamé Kouman soutient avoir reçu, courant février, la caution de 24 villages représentés par leurs chefs. De plus, sur le terrain, il a travaillé au renforcement de ses relations avec la base pour être certain d’être leur choix. À cela, il ajoute leur engagement, son colistier et lui, auprès des populations dans les moments difficiles et relativement au développement de la circonscription.

Face à toutes ces actions qui ont concouru à son élection, il souhaite qu’aux prochaines élections, les directions des partis politiques tirent les leçons des législatives, en ce qui concerne le choix des hommes et des femmes pour représenter le Rhdp. Parce que « Les populations savent reconnaître le bien qu’on leur fait ».


HERVÉ ADOU

Évaluer cet article
(3 votes)
Écrit par  HERVE ADOU
Lire 545 times Dernière modification le jeudi, 05 janvier 2017 16:13