Après l’investiture de Nana Akufo-Addo: Alassane Ouattara a regagné Abidjan

Après l’investiture de Nana Akufo-Addo: Alassane Ouattara a regagné Abidjan

samedi, 07 janvier 2017 13:47
Après l’investiture de Nana Akufo-Addo: Alassane Ouattara a regagné Abidjan Crédits: Poro Dagnogo

Le ministre en charge de la Défense est arrivé, ce samedi, à Bouaké pour poursuivre les pourparlers entamés avec les militaires mécontents.

Après l’investiture de Nana Akufo-Addo: Alassane Ouattara a regagné Abidjan


Le Chef de l’État Alassane Ouattara a regagné Abidjan ce samedi 7 janvier 2017. Il a fait un aller et retour dans la capitale ghanéenne où il a assisté à la cérémonie d’investiture du Président élu du Ghana, S.E.M Nana Akufo-Addo.

Après quoi, le Président Ouattara est arrivé dans l’après-midi à Abidjan. A sa descente d'avion, il a été accueilli par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, le président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, le ministre d’État, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko et bien d'autres personnalités. De l'aéroport, le Chef de l’État s'est rendu aussitôt au Palais de la présidence de la République au Plateau. Où aux environs de 17 heures, il présidera un Conseil des ministres extraordinaire.

Les Ivoiriens attendent de grandes décisions du Chef de l’État au sortir de ce Conseil des ministres. Ce, au regard des mouvements de mécontentement des militaires, la poursuite des réformes institutionnelles avec l’élection du président de l’Assemblée nationale et celle du vice-président le lundi 9 janvier. A cela, il faut ajouter la nomination du vice-président. D’ailleurs, le Président Ouattara est annoncé à l’Assemblée nationale pour une importante communication.

Depuis vendredi, une protestation des militaires a paralysé plusieurs villes (Bouaké, Daloa, Korhogo, Daoukro, Odienné…) de la Côte d’Ivoire. Le ministre en charge de la Défense, Alain Donwahi est arrivé, ce samedi, à Bouaké où les pourparlers entamés avec les militaires mécontents se poursuivent dans la résidence du sous-préfet central.

« Nous sommes là sur instruction du Président de la République pour écouter et apaiser. Nous sommes en famille. La population ne doit pas s'inquiéter », a-t-il déclaré, à son arrivée dans l’après-midi. C’était en présence du lieutenant-colonel Wattao, du préfet de région de Gbêkê, de Mgr Siméon Ahouanan et de l'imam de Bouaké.

CHEICKNA D. Salif
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Évaluer cet article
(2 votes)
Écrit par  Cheickna Dabou
Lire 231 times Dernière modification le samedi, 07 janvier 2017 16:13