Grève à la fonction publique : Les enseignants républicains s’y opposent

Grève à la fonction publique : Les enseignants républicains s’y opposent

dimanche, 08 janvier 2017 16:18

Mardi 3 janvier 2017, le ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Pascal Abinan avait invité les syndicats du secteur public à « surseoir à la grève » et attendre les résolutions d’un forum annoncé en février.

Grève à a fonction publique : Les enseignants républicains s’y opposent

En prélude à la grève qui débute ce lundi dans la fonction publique, le Rassemblement des enseignants républicains (Rer), s’oppose à la grève dans la Fonction publique annoncée pour ce lundi 9 janvier 2017.

Ce dimanche 8 janvier 2017, au cours d’un point-presse au siège du Rassemblement des républicains (Rdr) à Cocody, Abdoulaye Kouyaté, président nationale Rer, a invité ses amis membres de cette structure à s’organiser pour protéger leur droit au travail par tous les moyens.

« Le Rer invite ses coordonnateurs à faire barrage au règne d’une minorité manipulée par des politiciens mal intentionnés et qui sème la violence. Nous les invitons à faire des contrôles journaliers et à rendre compte au bureau national de la situation au jour le jour », a indiqué Abdoulaye Kouyaté.

Poursuivant, ils exhortent les enseignants proches du pouvoir à se mobiliser pour assurer les cours sur l’ensemble du territoire ivoirien. « Le Rer invite les autres fonctionnaires à se désolidariser de ces mouvements de grèves qui visent à saper l’excellent travail réalisé par Alassane Ouattara », a-t-il indiqué.

Mais avant, il a fait le bilan des actions du chef de l’Etat en faveur des fonctionnaires ivoiriens.

Le nouveau député de Lakota a informé que depuis 2011, Alassane Ouattara a débloqué le salaire des fonctionnaires et pris en compte toutes les revendications sociales dont le montant s’élève à 14 milliards FCFA.

Mardi, le ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Pascal Abinan avait invité les syndicats du secteur public à « surseoir à la grève » et attendre les résolutions d’un forum annoncé en février pour débattre de leurs revendications.
Leurs préoccupations portent sur la réforme de la pension de retraite et le stock des arriérés de salaires.


Mémoué Diomandé

 

 

Lire 432 times Dernière modification le dimanche, 08 janvier 2017 16:25