FOCUS
Après la période faste de la montée des cours du caoutchouc naturel qui a consacré une prospérité saisonnière aux producteurs de latex dans la localité de Bonoua et dans la région du Sud-Comoé, ces derniers sont confrontés en ce moment à d’énormes difficultés.
Quand on sort d’une crise où presque tout a été réduit à néant, le premier défi auquel l’on est confronté n’est pas celui de l’émergence mais est celui du progrès. L’émergence est l’enjeu du progrès.
«Contribution des lettres au développement national», la table ronde qu’a animée l’Ascad, le 21 janvier, a permis au Professeur d’instruire l’auditoire autour de «Le capital-lettres en Côte d’Ivoire », une communication dérivative d’un questionnement.

Le terrorisme, l’ennemi invisible et sournois

mercredi, 03 février 2016 09:13
Combattre le terrorisme et gagner cette guerre c’est aller en guerre contre la violence; c’est appliquer la loi du Talion. Un Etat organisé ne peut s’inscrire dans cette dynamique sans tomber sous le coup de la Convention internationale. Que faire ?
Le décret 2013-482 du 2 juillet 2013, déterminant les modalités d’application de l’ordonnance n° 2013 du 2 juillet 2013 a fixé les règles d’acquisition de la propriété des terrains urbains. Ainsi, depuis le vendredi 4 octobre 2013, l’Acd est en vigueur en Côte d’Ivoire. Mais, plus de 2 ans après,…

Du choix des chefs: mythe ou réalité

mercredi, 20 janvier 2016 13:57
Pour parler de l’Afrique cela fait plus de 50 ans que l’on nous rebat les oreilles que nous sommes pillés, cela depuis les auteurs tiers-mondistes comme Pierre Jalée jusqu’aux plus modernes de ces économistes humanistes. En Côte d’Ivoire on pourrait se souvenir par exemple du « On nous a trop…

Si près de nous

mercredi, 20 janvier 2016 13:42
Doit-on encore les appeler des djihadistes ou des terroristes ? Ce serait leur faire honneur et les aider à perpétuer leurs actes. Non, ce ne sont pas des djihadistes. Ce sont des tueurs. Ni religion, ni foi, ni conviction, ni croisade, ni rien.
Embouteillages, confusion, désordre…les mots et expressions ne suffisent pas pour décrire l’anarchie imposée au quotidien par certains commerçants et transporteurs de de la commune aux usagers de la route.

Le chemin de la paix

vendredi, 01 janvier 2016 15:59
C’est encore au nom de la paix que, le 21 mai 1956, le même Félix Houphouët-Boigny et toujours au stade Géo-André, s’adressa à tous les partis alliés et opposants, leur demandant de se fondre dans le Pdci-Rda afin d’aller en rangs serrés dans la bataille du développement dont la perspective…
Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman a procédé le 9 novembre dernier, au lancement de la 6ème édition du concours national des arts plastiques organisé par Houkami Guyzagn en collaboration avec la Fondation Orange Côte d’Ivoire Telecom. Avant la deuxième étape, marquée par le début…
Page 10 sur 43