CULTURE
[01-02-2017. 17h40] Dans aucun des secteurs, a fait remarquer Zio Moussa, la Côte d’Ivoire n’est championne.
Des partenaires dont l'ambassade de l'Espagne en Côte d'Ivoire et l'association Emerge and See, ont apporté leur appui à la réussite de cette 1ère édition du festival de la Nawa.
Ségou (Mali) et Accra (Ghana) sont les deux premières villes de l’Afrique de l’ouest désignées comme villes créatives. Abidjan est sur les tablettes d’Arterial Network pour y être éligible, notamment par le partenariat qu’Arterial Network a signé avec le Masa.
[30-01-2017. 20h00] La cité historique et culturelle malienne, pour la 13e année consécutive, réunit sur les berges du mythique fleuve ouest-africain, le gotha de la musique, de la danse et du théâtre d’Afrique du 1er au 5 février.
« C’est le lieu de reconnaître le mérite que mon prédécesseur Roger Kacou a eu à encourager de tels investissements », soutenu l'actuel ministre du Tourisme.
L’espace culturel ''La case des arts'' a abrité une cérémonie de remise de prix initiée par la section ivoirienne de l’Association internationale des critiques d’art.
Le week-end dernier, le partisan du smooth jazz a fait démentir la rumeur de ce que le jazz n’était pas aimé des Ivoiriens en faisant le plein de l’ex Ccf.
Premier plasticien ivoirien diplômé des Beaux-arts de Paris, il célèbre ses noces d’or au salon Chandelier-lagune du palace abidjanais, sous le parrainage du Président Henri Konan Bédié.
Selon lui, cet événement dont la 1ère édition a eu lieu en 1972, connaîtra cette année des innovations majeures.
Le Popo carnaval de Bonoua qui se tiendra du 17 au 30 avril 2017 veut entrer de plain-pied en sa 37è édition avec des innovations majeures pour asseoir son professionnalisme et aller à l’internationalisation. La mise en route de cette légitime aspiration de l’un des événements culturels essentiels du pays…
Page 2 sur 8