FESPACO 2017: Les Films retenus dévoilés à Abidjan, ce jeudi

FESPACO 2017: Les Films retenus dévoilés à Abidjan, ce jeudi

lundi, 02 janvier 2017 14:40
Le ministre ivoirien Maurice Bandama (Costume) et le délégué général du Fespaco Ardiouma Soma Le ministre ivoirien Maurice Bandama (Costume) et le délégué général du Fespaco Ardiouma Soma Crédits: DR

« Le travail de sélection est en cours. Du 2 au 3 janvier 2017, nous aurons la liste des films retenus pour la compétition officielle », a-t-il ajouté.

FESPACO 2017 : Les Films retenus dévoilés à Abidjan, ce jeudi

La Côte d’Ivoire a été désignée pays invité d’honneur de la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (Fespaco), prévue du 25 février au 4 mars 2017 dans la capitale du pays des « Hommes intègres ». Cette désignation, ce pays le doit à l’engagement de ses autorités à promouvoir l’industrie cinématographique nationale. C’est donc pour expliquer cette marque de reconnaissance de l’Afrique envers la Côte d’Ivoire que se tient une conférence de presse de lancement du Fespaco 2017, à Abidjan, ce jeudi 5 janvier 2017. Et précisément au Palais de la culture Bernard Binlin Dadié de Treichville.

Cette rencontre réunira sur un même plateau, les ministres ivoirien et burkinabè en charge de la culture. Outre leurs différentes allocutions, le délégué général du Fespaco Ardiouma Soma animera une conférence de presse au cours de laquelle il fera l’annonce des films retenus, donnera la liste des pays invités et énuméra la nature des prix qui seront décernés aux lauréats.


Liste des films retenus connue du 2 au 3 janvier

Confiant à la presse burkinabè en décembre dernier, M. Soma a déclaré que depuis le 21 novembre 2016, le festival est à plus de 950 films enregistrés contre 650 à la 24ème édition. « Le travail de sélection est en cours. Du 2 au 3 janvier 2017, nous aurons la liste des films retenus pour la compétition officielle », a-t-il ajouté.

Autour du thème « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel », la 25ème édition de la plus importante rencontre cinématographique en Afrique mettra un accent particulier sur le volet économique à travers les activités scientifiques du Marché international du cinéma et de l’audiovisuel (Mica).

Le délégué général du Fespaco, Ardiouma Soma, entend donner une nouvelle dimension à ce marché. « Cette année, le côté marchand du festival va être délocalisé au centre international de conférences de Ouaga 2000 pour organiser cet espace économique dans de meilleures conditions (…) Il va connaître une concentration de toutes les activités autour de la question du développement du cinéma et de l’audiovisuel. Il y aura des espaces d’exposition des entreprises de l’audiovisuel », a-t-il expliqué à la presse burkinabè.

Poursuivant, il a indiqué que c’est sur ce nouveau site que seront organisés toutes les rencontres professionnelles, les ateliers, conférences, tables rondes sur le financement du cinéma, les masters classe à l’intention des étudiants du continent qui seront fortement présents.


CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Évaluer cet article
(1 Vote)
Écrit par  Cheickna Dabou
Lire 286 times Dernière modification le mardi, 03 janvier 2017 14:54